foley1

Notice Biographique de l' Institut Pasteur :

 Médecin et biologiste français né le 11/04/1871 à Vignory (Haute-Marne). Son père François Xavier, est huissier de justice. 
Etudes primaires et secondaires à Vignory, puis au lycée de Chaumont, où il passe son baccalauréat de philosophie et de mathématique. 
1892 Entre, sur concours, à l'Ecole du service de santé militaire de Lyon. 
1895 Soutient sa thèse de doctorat en médecine :Contribution à l'étude de la désinfection des appartements ; recherche sur la valeur comparative de quelques agents de désinfection, sublimé, aldéhyde formique, acide chlorhydrique
12/1895 Rejoint l'Ecole d'application du Val-de-Grâce. 
1903 Obtient une affectation à Oran, en Algérie, au 2e régiment de zouaves. 
1906 Nommé au poste de directeur de l'infirmerie indigène de Beni Ounif-de-Figuig par le général Lyautey. 
1907 A l'occasion d'une épidémie qui frappe Beni Ounif, mène avec Edmond Sergent une étude épidémiologique de la fièvre récurrente. Les deux chercheurs démontrent que la propagation de la maladie est due au pou, faisant pour la première fois entrer ce parasite dans la pathologie humaine. Ils formulent l'hypothèse que le pou doit être également l'agent de transmission du typhus. 
1909 Suggère à l'autorité militaire, la création d'un stage préalable à l'Institut Pasteur, pour les médecins destinés à des postes des territoires du Sud. Devient membre de la Société de pathologie exotique . 
1910-1911 S'inscrit dans le laboratoire de A. Borrel pour suivre le cours de microbiologie de l'Institut Pasteur. 
1911 Retour au poste saharien de Beni Ounif. 
1914-1918 Mobilisé comme chef de laboratoire, puis comme médecin-chef à l'Hôpital du Dey d'Alger (1914-1916). Médecin-chef du 159e régiment d'infanterie dans le secteur de la Meuse (1916-1917). 
1917 Nommé directeur du Service de santé des Territoires du Sud-algérien. Lauréat du prix Monthyon de l'Académie des sciences, pour ses travaux sur la fièvre récurrente et le typhus exanthématique. 
1918 Epouse Mlle Jeanne Lang à Alger. 
1919 Mission antipaludique avec Ed. Sergent, à Rabat, destinée à mettre en place un plan d'assainissement de la région de Kénitra. 
1920 Promu officier de la Légion d'honneur. Publication d'une décision ministérielle rendant obligatoire un stage au laboratoire saharien d'Henry Foley, pour les médecins devant servir dans cette région. 
1922 Quitte l'Armée pour devenir chef du service des Laboratoires sahariens de l'Institut Pasteur d'Algérie. 
1928-1940 Poursuit, avec L. Parrot, des expériences au Sahara sur un procédé de prémunition antituberculeuse, appliqué à des populations dispersées sur de vastes espaces et difficiles à rassembler. Ils proposent une méthode de vaccination, sans tuberculinisation préalable, par voie buccale d'abord (1934), puis par scarification cutanée (1940). Cette méthode de vaccination antituberculeuse collective, diteFoley-Parrot, s'impose comme la seule réélement applicable aux habitants des steppes et des déserts. Après son succès en Algérie, elle sera largement employée dans l'Amérique du Sud, notamment au Brésil. 
02/08/1956 Décès à Vignory (Haute-Marne). 

Publications en collaboration avec : D. Audouze, M. Béguet, M. Brouard, E. Brumpt, A. Cange, A. Catanei, L. Céard, S. Champouillon, P. Dautrey, P. Demimuid, A. Donatien, M. Dorange, V. Gillot, A. Giraud, Ch. Joyeux, P. Leblanc, L. Leduc, M. Lesourd, A. Lhéritier, R. Meslin, L. Musso, L. Nègre, L. Parrot, P. de Peyerimhoff, A. Picou-Laforest, L. Piot, G. Senevet, Ed. Sergent, E.Sergent, C. Vialatte, A. Yvernault. 

Références bibliographiques : 
- Doury, (Paul),Henry Foley, apôtre du Sahara et de la médecine, J. Curutchet, 191 p., 1998 - Girard (Georges), Henry Foley (1871-1956),Bulletin de la Société de Pathologie exotique, 50, p. 3-5, 1957.

 

 

S5004175

 

Plaque apposée sur la mairie de Vignory en hommage au Docteur Foley